Utilisation de corticostéroïdes «hors de contrôle»

La mauvaise utilisation généralisée des corticostéroïdes topiques en Inde est nuisible et hors de contrôle, écrit un dermatologue dans The BMJ.

Dr Shyam Verma dit que les médecins indiens assistent à une «pandémie d’effets indésirables induits par les corticostéroïdes topiques».

Une étude de 2926 patients en dermatologie en 2013 montre que 433 (14,8%) utilisaient des stéroïdes topiques et 392 (90,5%) d’entre eux avaient des effets nocifs.

En Inde, grâce à une lacune confuse dans la loi, les stéroïdes topiques de toute puissance peuvent être achetés au comptoir. « Cela nécessite une révision urgente », dit-il.

Un autre problème qui conduit à l’utilisation inappropriée de stéroïdes topiques est que trop peu de dermatologues spécialisés sont disponibles. La majorité des 8 500 dermatologues de l’Inde sont basés dans les villes, tandis que la plupart de la population est dispersée dans les villages.

«Tant de patients se font soigner par des fournisseurs de soins primaires, y compris des milliers de praticiens ayurvédiques et homéopathiques et des charlatans non qualifiés», dit-il.

« Bien que cela soit illégal, ils peuvent prescrire des corticostéroïdes topiques avec peu ou pas de connaissances en dermatologie, » et de nombreux pharmaciens « vendent des crèmes stéroïdes sans ordonnance, en ignorant les mises en garde de boîte ».