TGA lance un examen de la contraception d’urgence

Les inquiétudes quant à l’efficacité du lévonorgestrel chez les femmes pesant plus de 70 kg ont déclenché un examen de la TGA du médicament contraceptif d’urgence.

Alors que l’examen est en cours, les pharmaciens sont invités à informer les femmes nécessitant une contraception d’urgence que le lévonorgestrel reste une option sûre et accessible mais «cela n’empêchera pas la grossesse dans tous les cas, quel que soit le poids de la femme».

La revue a été motivée par une étude publiée par la société pharmaceutique française HRA Pharma en novembre dernier, qui indiquait que le lévonorgestrel pouvait ne pas être efficace chez les femmes pesant plus de 80 kg et qu’il commençait à perdre de son efficacité chez les plus de 75 kg.

Les résultats ont incité l’Agence européenne des médicaments à évaluer les changements d’étiquetage pour les contraceptifs d’urgence.

Le lévonorgestrel est commercialisé en Australie en tant que contraceptif oral d’urgence sous les noms de marque NorLevo-1, NorLevo, Postinor et Levonelle. Le médicament est disponible sous la forme d’un comprimé à 1,5 mg ou de deux comprimés à 0,75 mg et doit être pris dans les 72 heures suivant un rapport sexuel non protégé.

Cependant, le Dr Safeera Hussainy, professeur à la Faculté de pharmacie et des sciences pharmaceutiques de l’Université Monash, a déjà insisté sur la nécessité de mettre en garde contre les changements dans les produits ventral.

Le Dr Hussainy, dans une lettre à Pharmacy News, a déclaré que les avertissements ne pouvaient pas être modifiés sur la base des conclusions d’une source.