Les politiques sur les médias sociaux sont essentielles pour les pharmaciens

Les propriétaires de pharmacies sont encouragés à mettre en œuvre des politiques de médias sociaux pour leur personnel, afin que les employés sachent ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas publier en ligne.

Tina Scrine, directrice des relations industrielles de la succursale Queensland de la Pharmacy of Australia, a déclaré aux propriétaires de APP2014 qu’il était difficile de discipliner les membres du personnel pour des commentaires sur Facebook ou Twitter, s’ils n’avaient pas de politique claire pour leurs magasins.

« Les médias sociaux sont un domaine émergent [dans les relations industrielles] », a-t-elle déclaré.

« La fracture entre travail et vie privée devient de plus en plus floue avec les médias sociaux néonatal.

« Et si vous n’avez pas de politique sur les médias sociaux, je vous encourage fortement à en mettre en place un.

«Il est très difficile de prendre des mesures à moins d’avoir une politique sur les médias sociaux, de préciser ce que les gens peuvent et ne peuvent pas publier, et quelles sont les conséquences pour leur emploi s’ils le font.

Mme Scrine a souligné un exemple où un post sur Facebook a conduit au licenciement d’un membre du personnel.

« Il y avait une affaire impliquant Good Guys à Townsville où un » nerd informatique « était contrarié que son salaire et ses bonus n’étaient pas traités correctement et il utilisait un langage plutôt explicite sur sa page Facebook pour menacer le personnel dans la zone de pay-roll , » dit-elle.

« Son employeur a mis fin à son emploi après avoir eu une discussion avec lui, parce qu’il avait menacé d’autres membres du personnel. »