Le groupe Colorado pousse à interdire la vente de smartphones aux enfants de moins de 13 ans

Le pays pourrait voir la première limite d’âge légale pour les ventes de smartphones, les autorités du Colorado approuvant le libellé d’un bulletin de vote proposant de restreindre la vente de smartphones aux enfants de moins de 13 ans. La mesure proposée nécessitera la certification de 300 000 signatures pour le scrutin de novembre 2018, a fait savoir l’agence Coloradoan.com.

Si la mesure devait prendre effet, les détaillants de smartphones se verraient interdire de vendre des smartphones – définis dans la proposition comme étant des appareils portatifs dotés d’Internet, de données ou d’une connectivité Wi-Fi – aux enfants appartenant à cette tranche d’âge. Les entreprises seront également tenus de vérifier l’identité valide de l’utilisateur principal prévu pour s’assurer qu’il est majeur, ainsi que de soumettre des rapports au ministère du Revenu du Colorado tous les mois. Ceux trouvés en violation de la loi pourraient être condamnés à une amende d’au moins 500 $.

La proposition, également connue sous le nom Initiative 29, a été menée par un groupe à but non lucratif appelé Parents contre l’utilisation de Smartphone des mineurs (PAUS), et a été dirigée par l’anesthésiste de Denver Tim Farnum.

« Finalement, les enfants vont avoir des téléphones et se joindre au monde, et je pense que nous le savons tous, mais les petits enfants, il n’y a rien de bon à cela », a déclaré Farnum à Coloradoan.com, partageant ses problèmes avec ses propres enfants. quand ils ont eu accès aux smartphones.

« (Avec les smartphones), l’Internet est toujours en quête de votre attention. Les applications sont toutes conçues pour vous décevoir … Pour les enfants, ce n’est pas une bonne chose « , a-t-il dit.

Cette proposition intervient alors que les enfants continuent à apprendre et à utiliser la technologie mobile à un âge de plus en plus précoce. Une étude, selon DailyMail.co.uk, a révélé que plus de la moitié de tous les tout-petits peuvent utiliser une tablette à l’âge d’un an, et 90 pour cent d’entre eux maîtrisent l’appareil au moment où ils ont deux ans.

Des chercheurs de l’Université de l’Iowa, qui ont étudié des centaines de vidéos sur YouTube, ont découvert que plus de 50% des tout-petits âgés de 12 à 17 mois manifestaient une «capacité modérée» à utiliser une tablette. Les chercheurs ont défini « modéré » comme étant capable d’utiliser des applications avec l’aide d’un adulte, mais ayant quelques difficultés quand il s’agit de fonctions de base au jour le jour.

Les chercheurs ont également découvert qu’au moment où les bébés avaient un an, ils interagissaient avec la tablette de la même manière que les adultes, en utilisant seulement leur index plutôt que d’utiliser les deux mains et les doigts, comme on a pu observer chez les bébés. .

Les experts ont mis en garde contre l’introduction des médias numériques chez les enfants à un âge précoce. «Les enfants de moins de deux ans apprennent mieux à partir d’expériences et d’interactions du monde réel», explique Carolyn James, concepteur de l’apprentissage pour Leapfrog Enterprises, aux parents de PBS. « Chaque minute passée devant un appareil à écran est une minute où votre enfant n’explore pas le monde et utilise ses sens, ce qui est extrêmement important dans son processus de développement. »

PBS Parents recommande que les enfants soient autorisés à utiliser des smartphones pour essayer des programmes éducatifs et des jeux sous haute surveillance seulement après leur entrée en maternelle. Dans le même temps, l’utilisation non supervisée et la possession de smartphones devraient être suspendues jusqu’à ce que l’enfant ait entre 11 et 13 ans, selon le moment où les parents estiment qu’ils sont prêts.

Il a également été suggéré d’assurer un bon contenu et de limiter le temps d’écran à 30 minutes par séance pour les plus jeunes, une heure par séance pour les plus grands et deux heures par séance pour les adolescents. .

Obtenez plus de nouvelles sur GreenLivingNews.com.